Vous êtes ici

Un survol des différentes races

Nous distinguons deux grands types de races : les races sauvages et les races domestiques. Par domestique, nous entendons les lignées d'ânes que l'Homme a créé par sélection depuis des milliers d'années, à partir de populations sauvages.

Les races sauvages

L'âne sauvage africain

Ces ânes sont essentiellement localisés dans les zones arides de la Corne de l'Afrique. On distingue en général deux sous-espèces : le nubien et le somalien.

Dans l'antiquité romaine, le croisement des ânes domestiques retournés en liberté avec l'âne sauvage en Algérie a amené la quasi disparition de cet animal sauvage. De même, l'âne sauvage de Nubie et du Soudan oriental est en voie d'extinction. On considère cependant que quelques 2 000 de ces animaux en Éthiopie, et environ 250 en Somalie, survivent encore dans les régions extrêmement sèches et pierreuses de ces pays. La compétition avec les animaux domestiques pour l'utilisation de pâturage trop rares est un facteur qui limite leur survie.

 

L'âne sauvage asiatique

Il est plus généralement appelé " hémione ". Ce nom est issu du grec ancien (hêmonios) et signifie " demi-âne ". Son origine est discutée, mais, aujourd'hui, il est plus apparenté aux ânes qu'aux chevaux.

Les races domestiques

La race d'Afrique, peut-être originaire d'Egypte, qui s'est répandue dans le monde entier du fait de son aptitude autravail. Elle toise 1 m à 1,30 m, se présente, le plus souvent, sous robe gris souris à bande cruciale, mais d'autres couleurs existent (notamment le blanc).

 

Les races françaises

Il existe, à ce jour, en France, six races d'ânes officiellement reconnues par l'administration des Haras Nationaux :

  • L'âne du Poitou qui jusqu'en 1994 était la seule race reconnue
  • L'âne du Berry, 
  • L'âne gris de Provence 
  • L'âne des Pyrénées, 
  • Le Cotentin, 
  • Le Normand
  • L'âne du Bourbonnais.